Gestion administrativeSecrétariat

Typographie, ponctuations, majuscule et compagnie

 

ponctuation, marilice secrétaire,Un texte, de la ponctuation, une mise en page à respecter … comment démêler tout ça et s’en sortir avec un joli texte agréable à lire et à regarder. Tout texte a pour vocation d’être lus. Quel que soit les lecteurs, leurs contenus…

Typographie, ponctuations, majuscule… Quelles sont les normes? 

 

  • Marges et compagnie

L’âge du lecteur est important.

Un texte destiné à un public adultes ne va pas se présenter de la même façon qu’un texte pour des enfants. Les lignes vont être plus courtes, la police plus importante. Les marges sur les côtés vont être plus large pour que le texte s’adapte au champ de vision des plus petits. Mais ce n’est pas parce que l’on est grand que l’on doit forcément lire des textes avec une police toute petite, pas de marge et avec un interligne le plus mince. Il faut donc que le texte soit harmonieux, pas trop « lourd ». Les espaces entre les paragraphes, permettent une meilleure lecture et allège la page. Les cotes standards des marges sont de 1.5 cm en haut, 1.2 cm en bas, 1.5 à gauche et 0,5 à droite.

 

  • Le plan

Quand votre texte atteint un certain nombre de page (minimum 10) il est conseillé de l’organiser autour d’un plan. Il permet au lecteur de savoir où il en est

  • La ponctuation

La ponctuation en fin de phrase

  • Le point, marque la fin de phrase. Pas d’espace avant, un espace après
  • Le point d’exclamation, marque la fin de phrase avec un sentiment d’exprime
  • Le point d’interrogation, marque la fin d’une question

La ponctuation dans une phrase

  • La virgule, sépare les mots pour marquer un espace et limiter les conjonctions de coordinations. Pas d’espace avant, un espace après
  • Le point-virgule, à la même utilité que la virgule mais avec un temps de pause plus importante
  • Les deux points, annonce une énumération ou une explication

Les autres types de ponctuations

  • Les parenthèses, donnent une explication
  • Les tirets, donne des énumérations d’idées différentes et/ou marque le changement de personnage dans un texte
  • Les guillemets, encadre les paroles d’une personne
  • Les points de suspensions, indiquent que le discours est interrompu. Pas d’espace avant, un espace après

 

  • Les majuscules

En français, la majuscule de première lettre s’utilise dans les conditions suivantes :

  • Premier mot d’une phrase ou d’un vers ;
  • Monsieur, madame, dans les expressions du genre : « … recevez, Monsieur Simon, l’expression …
  • Début d’une citation, d’un dicton, d’une devise, d’un aphorisme ;
  • Noms propres, prénoms, surnoms, pseudonymes, patronymes ;
  • Noms de marque;
  • Noms des villes, pays, lieux-dits, peuples et habitants des régions ;
  • Noms des partis politiques et ordres civils, militaires et religieux ;
  • Noms des monuments publics ; noms historiques
  • Noms des sociétés, sigles ;
  • Titres de livres ;
  • Les points cardinaux quand ils sont abrégés

On n’utilise pas les majuscules pour

–   les noms des jours et des mois ;

–   les titres et qualités des chefs d’État ou de gouvernement (le premier ministre, le roi, le pape ;

–   les articles et adjectifs (une clé anglaise, la Légion d’honneur, la Cour suprême) ;

–   les noms des religions.

–   Contrairement à un usage répandu, la majuscule ne s’utilise pas après :

–   les deux points ;

–   un point d’interrogation ou d’exclamation qui ne termine pas la phrase.

–   Les sigles et acronymes

–   Actuellement, il est admis (si le sigle se prononce aisément) d’utiliser les minuscules avec seulement une capitale initiale (acronymes) : Onu, Unesco, Éna, Assedic.

La mise en page d’un document est une des prestations proposée par Marilice secrétaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *